All for Joomla All for Webmasters

Dans quelles régions trouve-t-on le plus de truffes ?

Nécessitant des conditions bien particulières pour se développer, la truffe est un produit noble qui ne pousse que sur certains territoires. Sa rareté ainsi que ses arômes raffinés en font un champignon très prisé, dont la culture est disputée par les quelques pays producteurs dans le monde. Autrefois pionnier de cette production, la France fait face aujourd’hui à la concurrence de nouveaux acteurs sur ce marché.

 

I / La truffe à la française

Avec près de 20 000 trufficulteurs, la France s’impose depuis des années comme l’un des plus gros producteurs de truffe au monde (avec l’Espagne et l’Italie), produisant près de 30% de la production mondiale.

Si la France s’en sort bien sur le marché de la truffe, c’est notamment grâce à son climat et ses sols favorables au développement du champignon. Les conditions climatiques n’étant pas les mêmes sur l’ensemble du pays, il existe des régions plus productrices que d’autres.

De manière générale, la truffe aime se développer sur les pentes douces ou les plateaux, mais aussi dans un environnement où l’insolation, la pluviométrie et la température sont adéquats.

De ce fait, les truffes se plaisent notamment dans les régions suivantes :

  • La Provence et plus généralement Le Sud-Est est le principal territoire de production de truffes en France. Les départements de la Drôme, le Vaucluse, et les Alpes de Haute Provence produisent une grande quantité de ces « diamants noirs ». Cette région produisait autrefois 60 % de la production totale française !
  • Le Sud-Ouest, notamment le Languedoc-Roussillon et les Midi-Pyrénées est la seconde région la plus productrice en France, avec une production qui approchait les 30% du marché autrefois, notamment dans les départements du Lot, en Dordogne et en Lozère.
  • Au Centre-Ouest, on y récolte une petite partie des truffes, notamment en Charente.
  • L’Est de la France: On cultive également des truffes en Bourgogne, en Lorraine ainsi qu’en Champagne-Ardenne.

 

La truffe apparait depuis quelques années sur de nouveaux territoires :

Les régions productrices ont tendance à évoluer légèrement depuis quelques années. Ce phénomène serait étroitement lié au réchauffement climatique, qui a une incidence sur la production du fameux diamant noir. Avec l’augmentation des températures, les truffes ont tendance à se développer de plus en plus au Nord du pays.

Des truffes sauvages ont d’ailleurs été découvertes en Ile-de-France, jusqu’aux toits de Paris !

 

 

II / La truffe dans le monde

La France, l’Italie et l’Espagne produisent à elles seules près de 90% des truffes noires au niveau mondial.

Autrefois, la France était à l’origine de prêt de la moitié de la production mondiale, mais connait aujourd’hui une concurrence difficile avec l’Espagne. En effet, la production truffière de l’Espagne dépasse depuis 3 ans celle de la France (45 tonnes de truffes récoltées entre 2017 et 2018 contre 30 tonnes pour la France).

Cette concurrence a tendance à faire perdre des parts de marché aux français, alors même que les espagnols produisent des truffes non pas pour les consommer mais pour les exporter. Ce n’est pas dans leur culture culinaire de cuisiner de la truffe, la trufficulture espagnole est d’ailleurs très récente !

 

Un autre concurrent de taille, la Chine, produit un grand nombre de truffes noires. Celles-ci n’ont rien à voir avec la truffe du Périgord, elles sont peu parfumées et sont vendues beaucoup moins cher que cette dernière, souvent de manière frauduleuse.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :