All for Joomla All for Webmasters

Comment cuisiner la truffe noire ?

Cuisiner la truffe noire

Produit incontournable de cette fin d’année, la truffe noire sera une fois encore de la partie pour les fêtes. Noble et savoureuse, elle est facile à cuisiner à condition de la manier avec précaution. Pour vous aider à devenir de vrais marmitons et impressionner vos proches en cette fin d’année, on vous livre quelques conseils pour cuisiner et sublimer la truffe noire !

 

Il est essentiel de savoir mettre la truffe en valeur afin de faire ressortir le meilleur du champignon, c’est à dire ses arômes uniques mais très fragiles. En effet, la truffe est pleine de saveurs à condition de ne pas les laisser s’envoler ! Il faut donc faire très attention à la cuisson qui ne doit être ni trop longue, ni trop forte.

 

La truffe noire ? Oui, mais avec quels ingrédients ?

Certains aliments feront ressortir de manière prodigieuse les saveurs de votre truffe noire tels que la pomme de terre, le riz, les œufs ou les pâtes. C’est ainsi que l’on retrouve des recettes simples accompagnées de truffe comme l’omelette aux truffes, le risotto aux truffes, les ravioles de truffes ou les macaronis aux truffes. On fera attention à certaines astuces pour faire ressortir encore davantage les arômes du produit : pour la préparation d’une omelette à la truffe par exemple, n’hésitez pas à frotter votre casserole avec une gousse d’ail, le goût du champignon n’en sera encore que plus prononcé. Une autre astuce consiste à placer un ou deux jours auparavant la truffe avec du riz dans un Tupperware, afin que ce dernier s’imprègne de son arôme.

 

Plutôt crue ou cuite ?

La truffe noire peut se déguster aussi bien crue que cuite contrairement à la truffe blanche par exemple, qui elle ne sera consommée que crue ou cuite très légèrement. On peut donc en couper de fines lamelles crues et les mettre dans une salade pour en exploiter au maximum le goût. Mais il sera également possible de mêler le champignon à des sauces ou à un plat de viande, en gardant toujours un œil sur la cuisson, car la truffe noire supporte assez bien la cuisson à feu moyen, même longue.

 

Si vous optez pour une consommation crue, il n’est pas conseillé de peler votre truffe. En effet, bien que l’intérieur ait un goût plus prononcé que son écorce, les deux parties du champignon ont grandi ensemble et forment un tout. Si vous les séparez, vous gâcherez ainsi le potentiel de votre truffe noire et toute la richesse gustative qui va avec. Néanmoins, si vous souhaitez quand même l’éplucher, dans la truffe on ne gâche rien ! Ne jetez pas les épluchures, utilisez-les plutôt pour aromatiser votre huile, ce qui fera un excellent accompagnement pour vos prochaines salades. Vous pouvez également les utiliser avec du beurre.

 

Le mot de la fin

Comme tout produit noble, la truffe noire est à consommer avec parcimonie. Charger trop vos plats n’est pas la bonne solution car le champignon est très fort en goût. C’est pourquoi, les proportions recommandées sont de 8 à 10 grammes de truffe par personne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :